facebook

ACTUALITES EN REGION

Saisonniers 2018 : 12 juillet à Arcachon

Saisonniers 2018 : 12 juillet à Arcachon

  Comme chaque année, l’Union Départementale organise une...

30 juin : Manifestation Ford

30 juin : Manifestation Ford

 30 juin L'usine FORD ça concerne tout le monde...

28 juin : Rassemblement pour le Centre Jean Vignalou - 64 -

28 juin : Rassemblement pour le Centre Jean Vignalou - 64 -

Centre Jean Vignalou - 64 - Devant la situation dramatique que connait le Centre...

28 juin : Mobilisation Interprofessionnelle

28 juin : Mobilisation Interprofessionnelle

      COMMUNIQUÉ UNITAIRE / CGT, FO, Unef, UNL,...

COMMUNIQUÉ UNITAIRE

COMMUNIQUÉ UNITAIRE

  COMMUNIQUÉ UNITAIRE    Réunies le 12 juin...

17 juin : Action cheminote - 24 -

17 juin : Action cheminote - 24 -

  Dimanche 17 juin   Journée familiale, fraternelle et...

  • Saisonniers 2018 : 12 juillet à Arcachon

    Saisonniers 2018 : 12 juillet à Arcachon

  • 30 juin : Manifestation Ford

    30 juin : Manifestation Ford

  • 28 juin : Rassemblement pour le Centre Jean Vignalou - 64 -

    28 juin : Rassemblement pour le Centre Jean Vignalou - 64 -

  • 28 juin : Mobilisation Interprofessionnelle

    28 juin : Mobilisation Interprofessionnelle

  • COMMUNIQUÉ UNITAIRE

    COMMUNIQUÉ UNITAIRE

  • 17 juin : Action cheminote - 24 -

    17 juin : Action cheminote - 24 -

Publié lepar SudOuest.fr avec AFP.
 
Une délocalisation des services menace de nombreux postes chez Castorama et Brico Dépôt.
 
Plusieurs centaines de postes seraient menacés chez Castorama et Brico Dépôt (groupe Kingfisher) en raison notamment du regroupement à Cracovie, en Pologne, des activités comptabilité et contrôle de gestion des filiales du groupe britannique, indique lundi des sources syndicales. 
 
Selon FO et la CGT, la directrice générale du groupe Kingfisher, la Française Véronique Laury, a annoncé mercredi dernier, dans une vidéo diffusée dans l’ensemble des sociétés, ce regroupement dans un centre de services partagés à Cracovie.
 
 
Chez Castorama, FO évalue à "environ 500" le nombre de postes menacés au total, dont "200 à 250" au siège de Templemars (Nord), a indiqué son représentant Jean-Paul Gathier. "Ils nous disent que ces métiers (comptabilité, contrôle de gestion, ndlr) disparaissent à horizon fin 2018", avec une négociation sur un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) prévue "début 2018", a-t-il précisé.
 
 

Aquitaine Informations

Aquitaine Informations

Juin 2018