facebook

Audiovisuel public : Non à un nouveau plan d’économie !


 vendredi 15 septembre 2017    

Le 12 septembre, jour de mobilisation contre la Loi Travail, Le Monde publiait un article annonçant que le gouvernement demandait d’importantes économies supplémentaires à France Télévisions, Radio France, France Médias Monde (France 24, RFI…) et Arte, de l’ordre de 88 millions d’euros au total, pour 2018.

© Eric BAUDET / Divergence

Économies qui viendraient s’ajouter à celles prévues dans les contrats d’objectifs et de moyens (COM) signés entre l’État et les entreprises intervenantes en 2015 et 2016, pour cinq ans.
Le Syndicat national de radiodiffusion et de télévision CGT Audiovisuel s’insurge contre cette mesure (lire le communiqué) qui, si elle s’avérait exacte, menacerait plus de 1 000 postes dès l’année prochaine, alors que l’actuelle ministre de la Culture avait assuré que son budget resterait à l’identique.

La CGT demande qu’un véritable plan de développement de l’audiovisuel public soit mis en place, avec un financement à la hauteur de ses ambitions.

Elle dénonce cette décision qui serait un désastre pour les entreprises concernées et n’hésitera pas à appeler à la mobilisation.