facebook

Fonction publique territoriale Atsem : un pas de plus vers la valorisation de leurs missions

 
Fonction publique territoriale
 
Atsem : un pas de plus vers la valorisation de leurs missions
 mardi 7 novembre 2017    
 
Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem) qui travaillent auprès des enseignants ont vu leur rôle évoluer et le nombre de leurs missions éducatives fortement augmenter depuis la réforme des rythmes scolaires en 2013. Ils étaient en grève fin 2016 pour une meilleure reconnaissance de leurs fonctions. Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale examinera le 15 novembre prochain des projets de décrets sur leur cadre d’emploi.
 
Il s’agit de traduire des propositions faites cet été qui viennent d’être rendues publiques via un rapport de l’Inspection générale de l’éducation nationale et de l’Inspection générale de l’administration sur l’évolution du métier.
 
Outre une clarification des missions des Atsem qui nécessite une modification de leur statut, le rapport propose des adaptations de leur temps de travail et de leur formation ainsi qu’une revalorisation et une évolution de leur carrière. Il envisage une possibilité statutaire d’accéder à des fonctions de responsabilité. Il recommande par ailleurs l’élaboration d’un document d’engagement signé par l’Association des maires de France et les ministères concernés pour clarifier le cadre et la nature des collaborations entre enseignants et Atsem.
 
Selon le communiqué de presse des ministères de l’Éducation nationale et de l’Action et des Comptes publics, le gouvernement a d’ores et déjà décidé de donner suite à plusieurs de ces propositions, qui seront soumises très prochainement à l’avis du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, à savoir : 
- l’actualisation de la définition des missions des Atsem ; 
- la création d’un débouché en catégorie B avec l’ouverture pour les Atsem d’une voie de concours interne d’accès au cadre d’emploi d’animateur territorial ; 
- La reconnaissance de la fonction de coordination confiée par les communes à certains Atsem, avec un accès au cadre d’emplois des agents de maîtrise (catégorie dite « C+ »).
 
Deux manifestations d’ampleur nationale avaient été organisées, en décembre 2016 et février 2017. Les revendications des salariés étaient les suivantes :
 
- un Atsem par classe et leur remplacement par une équipe d’Atsem volants ;
 - la clarification des missions des Atsem ;
- une solution réelle à la problématique de la double hiérarchie Éducation nationale-collectivité ;
- de la formation professionnelle tout au long de la carrière ;
- un déroulement de carrière avec la possibilité d’intégrer la catégorie B ;
- la reconnaissance de la pénibilité ;
- la reconstruction de carrière par la prise en compte de l’ancienneté (supprimée lors des transpositions des accords Jacob en 2007).