facebook

Journée internationale pour le droit des femmes Inégalités salariales femmes-hommes : le grand écart chez les plus qualifiés

 
Journée internationale pour le droit des femmes
 
Inégalités salariales femmes-hommes : le grand écart chez les plus qualifiés
 
 lundi 12 mars 2018    
 
Plus la qualification monte, plus l’écart salarial se creuse. Autour de 26% en moyenne voire 30% dans certaines entreprises. La CGT était sur le parvis de la Défense à Paris, le 8 mars 2018, journée internationale pour le droit des femmes, pour sensibiliser les salariés aux moyens d’agir face à ces constats qui perdurent.
 
 
La CGT ( Ufict FNME, UL du site de la Défense, commission départementale UGICT) a organisé une distribution de tracts dans six tours, chez Enedis, Otis, la Banque de France, ou encore Euler Hermes et Ernst & Young, Bearing Point, etc, des lieux qui emploient principalement des salariés de l’énergie, de la prestation informatique et des banques et assurances.
 
Le premier ministre a annoncé le 7 mars de premières mesures pour l’égalité professionnelle avec l’ouverture d’une concertation de 4 à 8 semaines pour aboutir à des dispositions législatives. La multiplication par 4 des contrôles de l’inspection du travail fait partie des mesures, alors que 60% des entreprises ne respectent pas l’obligation de négocier sur l’égalité professionnelle, seules 0,2% d’entre elles ont été sanctionnées.
 
Mais plus de 80% des entreprises n’ont pas de plan de prévention des violences sexistes et sexuelles et aucune mesure n’a été faite sur ce sujet. Par ailleurs, la CGT, avec les 29 organisations du collectif #8mars15h40 a réalisé une consultation en ligne et recueilli en deux semaines 1604 témoignages de violences sexuelles commises sur le lieu de travail, dont 56 viols. Faire de l’égalité femmes/hommes une réalité est prioritaire pour la CGT
 

Ecoutez Radio UZESTE...