facebook

poursuite de le grève à la Cité Gourmande à Estillac 47310

 
Depuis Jeudi 19 Avril et à l'appel de la CGT une trentaine de salarie-e-s de "La cité Gourmande" se sont mis en gréve reconductible pour obtenir une augmentation de 5% du salaire de base, l'arrêt de l'utilisation de la vidéo surveillance pour fliquer et sanctionner les ouvrier-e-s et employé-e-s et enfin le respect de la sécurité.
Depuis cette date les grévistes se relaient devant l'usine d'Estillac pour organiser le piquet de grève.
La production est très perturbée et le directeur a "envoyé" sur les chaines le personnel administratif a rappelé des salarié.es en arrêt de travail et utilise des intérimaires, au mépris des obligations légales. Il est allé jusqu'à empêcher des salarié.es de rejoindre les grévistes !!
Nos camarades ont demandé l'ouverture de négociations et ont sollicité l'intervention de l'inspection du Travail ; cette dernière a organisé une médiation le 2 mai à 16h00 dans ses locaux. Le directeur de la Cité Gourmande s'est engagé à tenir la première réunion de négociation le jeudi 17 mai 2018 car l'usine est fermée du 5 au 13 mai (fermeture programmée avant la grève).
Les salarié.es ont décidé après l'assemblée générale du jeudi 3 mai de suspendre le mouvement pendant la fermeture du site.
Nos Camarades sollicitent notre soutien financier :
- nous avons récolté à ce jour 2990,40€ grâce à la caisse de solidarité et lors de plusieurs initiatives mais la perte de salaire des grévistes s'élève déjà à près de 8000€. Pour envisager une rentrée combative à partir du 15 mai, les salarié.es ont besoin de vos dons, de nos dons pour amplifier le rapport de forces et imposer leurs légitimes revendications au directeur de la Cité Gourmande et au groupe Le Duff.
Vous pouvez envoyer vos dons à la caisse de solidarité en précisant le motif du don (soutien Cité Gourmande) au dos du chèque : Syndicat CGT Multipro de l’Agenais