facebook

27 juin : soirée de discussions et de débats sur la place des femmes dans les luttes sociales

L’institut d’histoire sociale CGT du Lot-et-Garonne vous invite, en partenariat avec le cinéma Les Montreurs d’Images d’Agen, à une soirée de discussions et de débats sur la place des femmes dans les luttes sociales le :

JEUDI 27 JUIN 2019

Au cinéma Les Montreurs d’Images à Agen

A partir de 20h30

 

Cette thématique sera illustrée par la projection du film MÉLANCOLIE OUVRIÈRE (90').

Réalisé par Gérard MORDILLAT, lequel sera présent, répondra aux questions et participera à l’animation de la discussion.

Le film retrace la vie de LUCIE BAUD qui est l'une des premières syndicalistes françaises qui, en 1905 et 1906 mena les grandes grèves dans les filatures de tissage de la soie à Vizille et Voiron, près de Grenoble. Lucie BAUD – comme Norma RAE ou Bertha BOXCAR - est une de ces femmes exemplaires, de ces héroïnes du quotidien dont la vie familiale, la vie amoureuse et la vie militante ne sont qu'une seule et même vie que retrace Mélancolie ouvrière. Une vie vouée à briser " l'infinie servitude des femmes "…

 

Lucie Baud est interprétée par Virginie Ledoyen, entourée par Philippe Torreton, François Cluzet, Marc Barbé, François Morel…`

Le même soir, sera présentée dans le hall des Montreurs une exposition avec une galerie de portraits de femmes qui ont joué un rôle important dans la vie politique et sociale. Elle a été conçue et réalisée par le collectif « Femmes-Mixité » de l’Union Départementale CGT 47.

Dans l’après-midi à la librairie Martin-Delbert d’Agen de 16h à 18h et avant le film aux Montreurs, Gérard MORDILLAT présentera et dédicacera son dernier livre consacré aux femmes : « Ces femmes-là » ; les « femmes-courage » qui résistent dans un contexte de répression et de fascisation politique et sociale accélérée…

 

Lucie Baud est interprétée par Virginie Ledoyen, entourée par Philippe Torreton, François Cluzet, Marc Barbé, François Morel…